Mon Top 5 et les Faits marquants au premier trimestre 2019

Bonjour chez vous !

Mars s’achève cette semaine alors, je vous sors mon bilan de ceux et celles qui ont attirés mon attention au premier trimestre 2019, mais aussi 5 faits et tendances qui ont animés cette première partie de l’année.

Mais attention, pour le Top 5 des gens qui ont marqués mon premier trimestre, cela n’engage que moi et rien que moi, vue que ces noms font partie de mon scope de gens potentiellement intéressants voir intéressants depuis plusieurs années déjà. Il y a des noms que vous connaissez et d’autres non, des surprises voir de nouveaux arrivants qu’il faudra désormais suivre à l’avenir vue que l’écosystème s’agrandit semaines après semaines.

Alors, bonne lecture et surtout bonne découverte !

Mon Top 5 du premier trimestre 2019

  1. Rodolphe HOUGANGOYE NGOUAMBILA (Mister English)

Dans le paysage social media du Gabon, il fait partie intégrante de mon Top 10, donc des profils que j’observe quasiment tous les jours. Rodolphe est non seulement talentueux mais surtout il a de solides compétences dans le domaine de la communication sur les réseaux sociaux, sans oublier qu’il est interprète et formateur en anglais des affaires ! Je l’ai découvert au travers d’un e-book paru en 2018 baptisé : Avantages de l’e-réputation pour les chercheurs d’emploi et les chefs d’entreprises.

Découvrez Rodolphe ici http://bit.ly/2CEZMbP

  1. Yannick EBIBIE (Monsieur Startup)

Actuellement Directeur Général de la  SING SA, Société d’Incubation du Numérique au Gabon, il a lancé une véritable offensive en terme de com, afin de promouvoir l’incubateur baptisé PIVOT. Il est sur tous les fronts, et donne actuellement une véritable leçon de communication aux incubateurs locaux et pas que.  Masterclass, Live Facebook, Stories Facebook et Instagram, hébergement d’évènements tech, Yannick EBIBIE pilote la SING en 360° et d’ailleurs on en parle beaucoup sur les réseaux sociaux et les incubés affluent au Pivot.

Plus d’infos sur la SING ici https://sing.ga/

  1. Jessica ALLOGO (la fierté gabonaise de la confiture)

La patronne des petits pots de l’ogooué a été sur tous les bons coups au premier trimestre 2019. Non seulement, sa marque tourne sur Facebook et Instagram, mais surtout elle arrive à créer constamment un lien étroit avec son public. Sur le premier réseau social au Gabon grâce à ses live Facebook ou tel du storytelling, elle fait vivre à sa cible,  ses nombreux déplacements au Rwanda, au Cameroun ou en Côte-d’Ivoire toujours à la recherche de nouvelles possibilités business.

Découvrez Les petits pots de l’Ogooué ici http://bit.ly/2UixApn

  1. Emeraude du journal d’Emeraude (lance son programme Couple Android)

La femme qu’il faut absolument suivre sur Facebook et Instagram et surtout, une influenceuse à attirer dans vos filets messieurs du marketing. Contrairement aux hommes, très présents dans son créneau, Emeraude est comédienne de formation, issue des studios Montparnasse de Melchy OBIANG. C’est d’ailleurs ainsi qu’elle a lancé le programme court baptisé Couple Android, disponible tous les vendredis sur ses plateformes favorites (Facebook et Instagram) à ne surtout pas manquer avec au programme de l’humour et de l’autodérision.

Découvrez Émeraude ici http://bit.ly/2Drn9qF

  1. Sylvie TOURE (La Boss Lady)

La com autour du Café numérique de Libreville, de l’école 241, proprio de l’event ponctuel baptisé café Talk pour célébrer la journée internationale de la femme au Gabon ou encore pour ceux et celles qui suivent les médias du Gabon, Sylvie est surtout CEO de l’agence de com BOOM CONSULTING et rédactrice en chef du magazine OKOUME. Au premier trimestre 2019, Sylvie a été sur tous les fronts (et l’année ne fait que commencer) et elle s’affirme au fil des années comme La Boss Lady à suivre en 2019 si vous souhaitez être au fait de l’actualité du numérique sous un point de vue féminin.

Découvrir Sylvie c’est ici:

Ecole 241 http://bit.ly/2JJLg8C

Café Numérique de Libreville http://bit.ly/2HUZGAq

Boom Consulting http://bit.ly/2HZXQ1d

 

Les tendances et faits qui ont marqué le premier trimestre 2019

 

  1. GabonReview lance les vidéos à la Brut

Déjà je vous le dis, j’ai adoré ce format même si GabonReview ne souhaite pas pousser l’expérience plus loin. Mais je les comprends, c’est un nouvel investissement, lourd de surcroit et qui sollicite de nouvelles compétences. Mais surtout les médias en ligne ne savent pas trop comment rentabiliser ce type de formats vidéos très courant en occident et qui génère des millions de vues ! Et Facebook Watch offre d’ailleurs la possibilité aux éditeurs de monétiser leurs contenus via l’audience network ! Mais là c’est une autre histoire…..

En gros, GabonReview a lancé sous un format vidéo une compile de vidéos résumant l’actualité du jour afin d’enrichir son portefolio, et surtout toucher les férus de contenus vidéos. Premier média en ligne le plus visité par les internautes du Gabon et plus de 17.000 abonnés,pour Facebook le pari semble marché, mais nous sommes loin des scores pharaoniques des influenceurs du Gabon. Néanmoins, la démarche est intéressante et promet de belles améliorations dans les mois à venir.

Découvrez les vidéos ici http://bit.ly/2TWgGNI

  1. GMT : premier média gabonais certifié par Facebook

Moi qui mène une véritable croisade contre certains types de médias, j’ai pris la nouvelle avec beaucoup de recul mais il faut l’avouer Gabon Media Time a fait du bon boulot depuis 2018 et cela continue avec la qualité de ses Live Facebook, même si je pense qu’ils peuvent encore enrichir leur leurs rubriques qui restent trop focus sur la politique (oui le contenu qui buzz le plus sur les réseaux sociaux) mais il n’y a pas que ça voyez-vous, nous aimerions avoir plus, surtout des dossiers détaillés de certains types de sujets et nous savons tous qu’ils en sont capables.

Je tiens à les féliciter pour le badge bleu, déjà qu’il n’est pas évident à obtenir et qu’au Gabon, vous ne trouverez pas 10 marques sur Facebook portant le badge sur leurs pages ! Même pas 5 !

Découvrez le badge Facebook ici http://bit.ly/2Fy5qx5

 

  1. Les stories originales de la SING

Je suis fan des stories de la SING, qui sont tellement bien pensées et résument l’état d’esprit d’un espace qui se veut QG des tech-entrepreneurs. Beaucoup de storytelling et surtout une constance, chapeau à l’équipe!

En effet, la SING a pour principale mission de booster l’entreprenariat tech orienté mobile via son incubateur baptisé PIVOT.

Si mes souvenirs sont exacts, ils en sont à une dizaine de startups incubés depuis son lancement.

La SING ne se limite biensûr pas aux stories vue qu’ils sont très actifs via de multiples Live Facebook ou l’équipe fait vivre en temps réel l’ambiance au sein de son infrastructure.

La SING dans les mois à venir deviendra d’ailleurs, si les cartes sont très bien distribuées, The PLace To Be pour tout l’écosystème tech de Libreville mais pas seulement vue qu’elle offre aussi des salles de réunion et du matériel didactique pour les entrepreneurs de passage via son open space.

Découvrez la SING ici http://bit.ly/2FAYHUn

 

  1. Le display fait son buzz

De janvier à mars 2019, le display a répondu présent même s’il est difficile de mesurer le coût d’investissement des annonceurs, vue que les chiffres sont absents, mais je peux vous dire qu’en moyenne une grosse marque peut investir 2Millions de Francs CFA pour apparaître sur les devices des mobinautes et sur le web.

D’ailleurs le format instream va probablement connaître une forte progression au second trimestre, et quitter YouTube pour débarquer de plus en plus sur Facebook (720.000 users tout de même) !

 

Airtel et Gabon Télécom ne sont plus les monstres de ce marché vue que BGFI, Air Côte d’Ivoire et BATI PLUS ont vraiment répondu présent et assez longtemps pour augmenter les enchères et impacter considérablement le CPC.

Le display progresse certes, mais Facebook reste la régie digitale la plus utilisée vue qu’une marque passe difficilement 15 jours sans lancer de campagne publicitaire comparativement au GDN et autres plus ponctuels et dédiés aux grosses campagnes de communication.

  1. CANAL + Gabon change sa ligne éditoriale

Je sais pas si vous avez fait attention, mais en Mars 2019 la filiale gabonaise de CANAL+ a fait peau neuve au niveau de sa ligne éditoriale. Ce lifting a d’ailleurs eu un effet immédiat vue que l’engagement a pris un bon coup au moral, car que les abonnés ont immédiatement répondu présent. Affaire à suivre !

Découvrez la nouvelle version de la page Facebook de CANAL + Gabon ici http://bit.ly/2TVODhs

Mon bilan

En définitive, je suis assez déçu de ne pas avoir vue de grosses campagnes digitales accompagnées d’influenceurs gabonais. J’ai vue des choses se développer via les stories d’influenceurs locaux comme l’ex Miss Gabon Maggaly NGUEMA, qui partageait ses astuces beauté à ses abonnés sur Facebook et instagram (partenariat avec Le Pharmashop) mais sans plus.

Que faut-il encore aux états-majors pour investir sur ces profils qui font exploser les compteurs de leurs pages Facebook en termes d’engagement réel ?

2019 est encore long et nous avons encore 9 mois pour rattraper le coup, surtout que le format publicitaire spot vidéo in-stream peut être intéressant à exploiter avec ses influenceurs.

Néanmoins je vous laisse la parole, alors à vous de me donner les noms de ceux et celles qui ont marqué votre trimestre, ainsi que les faits ou tendances en commentaires bien sûr.

Rendez-vous en Avril 2019 !

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire